JULIEN GONZALES

Né en 1987, Julien Gonzales débute la musique à l’âge de sept ans. Il étudie dans la  classe d’accordéon de Frédéric Deschamps au CNR du IX°/ Paris  jusqu’en 2008. Parallèlement il étudie l’enseignement général de la musique (théorie, analyse, histoire de la musique …) ainsi que la musique de chambre au CRR de Dijon dans les classses d’Olivier Urbano, Eric Porche et Eugène de Montalembert. Il en sort diplômé avec la mention d’honneur. Puis Julien se perfectionne dans la classe de Viatcheslav Semjonov à l’Académie GNESSINS de Moscou jusqu’en 2010.
 
Julien Gonzales, ouvert à beaucoup de styles musicaux joue du Jazz, du Tango, de la musique classique, des transcriptions, en s’ouvrant également aux musiques orientales et contemporaines.
En solo, il se produit dans le monde entier (Chine, Koweït, Gaza, Canada, Japon, Russie,  Afrique, etc.) en travaillant pour la  marque internationale d’accordéon HOHNER, mais également en développant le projet « L’Accordéon dans tous ses Etats » mis en place en partenariat avec les Ambassades de France à l’étranger et le Ministère de la Culture Français.
 
Tous ces projets lui ont permis de développer un jeu musical fourni des richesses du monde et enrobé d’un travail minutieux sur  le  rapport entre l’homme et l’instrument. Julien Gonzales est  aujourd’hui concertiste international, jury de grands concours, enseignant mais également
co-concepteur d’une marque et d’une gamme complète d’accordéon. Artiste, conseiller artistique et technique de cette gamme d’accordéon « EVOLUO », il développe activement toutes les facettes de cet instrument.
 
A l’affiche d’un théâtre parisien depuis le 1er Octobre 2015 et après une année de présentation nationale, dans le spectacle comique/opératique « Carmen à tout prix » mis en scène par Manon Savary, Julien Gonzales exploite encore un peu plus son instrument au cœur de l’opéra théâtre. 
 
Cet artiste étend son travail au théâtre, en tant que musicien mais également en tant que comédien dans la compagnie « Grand Ménage » avec Sandrine Montcoudiol, soutenue par la Scène conventionnée « Opéra Eclaté » dans laquelle il y interprète le compère musicien d’une bonne de maison au caractère bien trempée…